Comment reconnaître une urgence médicale ?

Les urgences médicales sont des événements soudains pour lesquels on n’est pas souvent préparé. Elles peuvent parfois passer inaperçues à cause des différentes formes qu’elles prennent. Il est donc important de savoir les reconnaître afin de prendre les mesures qu’il faut pour éviter le pire. Nous avons donc conçu ce guide dans lequel vous retrouverez les différents types d’urgence médicale ainsi que les signes d’alarme.

Classification des types d’urgences médicales

Les urgences médicales sont de nature surprenante et sont impossibles à prévoir. Elles peuvent être vraiment stressantes à gérer, surtout quand on ne sait pas à quoi elles ressemblent. Mais quand on dispose des informations essentielles sur les différentes formes qu’elles peuvent prendre, on peut mieux se préparer et prendre les dispositions appropriées quand elles surviennent. En parlant de dispositions à prendre, via cette page, vous trouverez des informations sur les services à contacter en cas d’urgence médicale à Lyon et environs.

Dans le meme genre : Maximisez votre carrière avec la formation dpc infirmier

Selon le niveau de risque

Les urgences médicales sont en effet de quatre principaux types selon le niveau de risque. Ainsi, nous avons :

  • Les urgences absolues qui correspondent à une situation de détresse vitale ;
  • L’extrême urgence : elle est encore qualifiée d’urgence immédiate et peut très vite se transformer en une urgence absolue. Ce type d’urgence est généralement non-transportable ;
  • Les urgences relatives : il s’agit des cas qui ne nécessitent d’interventions rapides et qui peuvent attendre ;
  • Les urgences potentielles : ce groupe concerne les cas qui ne requièrent qu’une surveillance attentive.

En fonction du degré de transportabilité

Les urgences médicales peuvent être également classées en suivant le degré de transportabilité de la personne concernée. Ainsi, on distingue :

A lire également : Quel est le but de la formation d'hypnose pour votre bien-être ?

  • Les cas de « Première urgence » : ici la personne se retrouve dans un état grave et a besoin d’une ventilation spontanée efficace. Elle doit être transportée en position couchée ;
  • Les cas de « Deuxième urgence » : ils prennent en compte les situations d’hémorragie où la personne est toujours consciente. Il faut stopper le saignement et le transporter couché ;
  • Les cas de « Troisième urgence » : il s’agit des cas d’éclopés, de blessures minimes. Le patient peut être transporté assis.

Les signes et symptômes à considérer comme des urgences médicales

Les urgences médicales peuvent survenir sous diverses formes. Grâce à certains signes et symptômes, vous pouvez détecter un cas d’urgence médicale.

  • Les cas de difficultés respiratoires ;
  • Une toux anormale ou persistante ;
  • Vomissement de sang ;
  • Perte de conscience ;
  • Des vomissements importants ou persistants ;
  • Un saignement persistant même après dix minutes de compression ;
  • Un cas brûlure grave ;
  • Les sensations d’oppression ;
  • Des douleurs à la poitrine ;
  • Fractures ;
  • Des douleurs aiguës dans le corps ou à un endroit précis ;
  • Fatigue anormale, faiblesse, somnolence, confusion, troubles visuels

D’autres cas d’urgence médicale sont qualifiés d’urgence vitale et nécessitent une intervention rapide et précise au risque de perdre le patient. Il s’agit des :

  • hémorragies abondantes ;
  • arrêts cardiorespiratoires ou arrêts cardiaques (infarctus du myocarde) provoque une interruption soudaine de la circulation du sang dans l’organisme ;
  • obstructions aiguës des voies aériennes ;
  • pertes de connaissances de courte ou de longues durées, passagères ou permanentes